ADERMIP
32, rue des Cosmonautes
31400 TOULOUSE
Tél : 05 62 47 49 89
Fax : 05 62 47 49 85
adermip@adermip.com

 Accueil > Services d'informations > Les Dossiers de l'ADERMIP > Nouveaux partenariats entre acteurs...
 

 

Nouveaux partenariats entre acteurs académiques et socio-économiques de
Midi-Pyrénées

PISE : Pôle Intégration des Systèmes Énergétiques
Le projet de création en Midi-Pyrénées d'un pôle d'intégration des systèmes énergétiques vient d'être labellisé par le CIADT (Comité Interministériel d'Aménagement du Territoire).

PISE a pour mission de renforcer et structurer la collaboration des différents acteurs scientifiques et industriels dans le domaine de l'intégration des systèmes. Aussi, en s'appuyant sur les compétences "systèmes" et les savoir faires régionaux, le pôle a l'ambition de s'ouvrir à d'autres partenaires nationaux et européens afin de pouvoir traiter dans une approche globale la complexité et l'hétérogénéité de systèmes applicatifs dans des domaines aussi divers que l'aéronautique, le spatial, l'automobile, le ferroviaire, la santé ou l'habitat.
L'innovation réside en la prise en considération, dès la phase de conception, des problèmes liés aux sources d'énergie, au stockage et à la conversion qui, dans les systèmes embarqués, ne peuvent plus être traités séparément.

Cinq objectifs majeurs ont été retenus :

  • contribuer au développement du concept Mécatronique, notamment pour l'automobile,
  • contribuer à la stratégie d'autonomie des nouvelles générations de produits portables,
    optimiser la consommation énergétique des systèmes de propulsion,
  • réduire la consommation énergétique de "confort",
  • faire émerger de nouveaux produits systèmes ayant des retombées dans les domaines de l'agro alimentaire, de la santé ou de l'habitat.

Pour cela le PÔLE souhaite développer 3 grandes plates formes reparties sur deux sites, l'une à Tarbes et les deux autres à Toulouse. L'antenne tarbaise serait dédiée aux systèmes de fortes puissances et donc aux applications liées à la traction, les antennes toulousaines seraient quant à elles dédiées, l'une aux moyennes puissances avec un secteur applicatif liée notamment à l'automobile et l'autre aux faibles puissances et donc tournée vers des applications "communication". Afin de mener à bien les objectifs qui lui ont été assignés par l'ensemble des partenaires tant industriels (parmi lesquels on note Motorola, Alstom, Siemens VDO, Actia, Giat, EADS, Astrium, Alcatel...) qu'universitaires (laboratoires regroupés dans les fédérations PUCE et GREMO) ou les organismes tels que le CNES et l'ONERA, le pôle souhaite se doter de sites d'implantation sur lesquels pourraient être regroupés les équipements nécessaires aux études de "prototypage virtuel" et aux travaux sur le diagnostic, le packaging, l'analyse, la fiabilité préductive et la définition de normes et protocoles de test et validation. Ces sites accueilleraient les ingénieurs et chercheurs travaillant ensemble sur des projets scientifiques et techniques ciblés sur des préoccupations industrielles.

Le calendrier prévoit une première phase de consolidation du projet pendant le premier semestre 2003 pour un lancement des travaux au deuxième semestre et une installation dans le courant du premier semestre 2004.

CONTACTS
Augustin Martinez
Professeur INSA
LAAS/CNRS
7, Avenue du Colonel Roche
31077 Toulouse Cedex 4
Tél : 05 61 33 62 00

François Vernières
Directeur
IERSET
Centre d'Innovations Industrielles de Toulouse-Montaudran
3, Avenue Didier Daurat - 31400 Toulouse
Tél : 05 62 47 41 31
Fax : 05 61 80 81 75
E-mail : ierset@cict.fr
Site : www.ierset.asso.fr

 

 
 

Création du Laboratoire commun MIDI
EADS CCR* et l'IRIT* ont annoncé le 25 octobre 2002, sur le stand du CNRT « Aéronautique et Espace du SITEF 2002, la création du laboratoire commun MIDI ayant pour thème de "La Visualisation Multimédia Collective et l'Ingénierie DIstribuée".

Pour supporter le développement de produits aéronautiques et spatiaux au sein des entreprises étendues, on constate un besoin industriel croissant en méthodes et outils de travail collaboratif entre des équipes distantes (ingénierie distribuée). Ces besoins recouvrent la visualisation et l'interaction avec des modèles numériques partagés. Ceux-ci remplacent les maquettes physiques en utilisant les technologies de la Réalité Virtuelle Distribuée pour faciliter les communications entre des équipes de développement disséminées géographiquement. Le but est de réduire les coûts et les temps de conception et de prendre les bonnes décisions et corriger les erreurs au plus tôt.

Deux axes sont plus particulièrement à l’étude :

  • la présentation visuelle de grands volumes d'informations multimédias provenant de plusieurs sources sur un dispositif d'affichage de grande taille,
  • le partage des moyens d'interaction lors de sessions de travail collaboratif.

Les compétences de l'IRIT regroupent la réalité virtuelle, les modalités d’interaction (vision, parole, geste…), la conception et la validation de l’interaction, les infrastructures et les services réseaux pour les communications sur des postes fixes et mobiles. Ces compétences viennent renforcer celles de EADS CCR pour l'étude des modalités d'interaction, la définition des architectures, leur mise en œuvre dans des systèmes utilisant des dispositifs spécifiques et leur évaluation.

Les projets futurs, menés aussi avec d'autres partenaires, tireront en outre bénéfice d'une gamme complète de matériels dont disposent les deux partenaires : gants de données, casques, lunettes, bras à retour d'effort. EADS CCR référence de plus le matériel suivant : un mur d'écrans, divers types de postes mobiles, des dispositifs de réalité augmentée (cockpit augmenté) et des dispositifs pour le travail collaboratif. L'IRIT complète ce dispositif en apportant : un dôme de visualisation, une combinaison de capture de mouvement et un dispositif de projection stéréoscopique bientôt disponible dans le cadre du déploiement de la Plate-forme de Réalité Virtuelle et d'Interaction (PREVI)*.
Les partenariats industriels complémentaires en préparation côté EADS CCR sur la base de cette plate-forme compléteront le déroulement des projets vers les applications opérationnelles, et en feront un outil remarquable pour le transfert technologique du monde scientifique vers le monde industriel. La réunion de ces compétences et de ces dispositifs matériels constituent un environnement privilégié à fort potentiel pour Midi-Pyrénées et peut être considéré comme l'un des plus importants en France dans le domaine.

* EADS CCR : EADS Centre Commun de Recherche
* IRIT-CNRS/INPT/UPS : Institut de Recherche en Informatique de Toulouse-CNRS/INPT/UPS
* PREVI : Plate-forme déployée dans le cadre du contrat de Plan Etat Région 2000-2006. Ce financement pluriannuel permet à l'IRIT de compléter dans la durée son équipement en Réalité Virtuelle avec, entre autre, des serveurs graphiques et plusieurs périphériques diversifiés pour la visualisation et l'intéraction

CONTACTS
Jean-Pierre Jessel
Maître de Conférence
IRIT, Equipe Synthèse d'Image et Réalité Virtuelle, Plate-forme PREVI
118 Route de Narbonne - 31062 Toulouse
Tél : 05 61 55 63 11
Fax : 05 61 55 62 58
E-mail : Jean-Pierre.Jessel@irit.fr
Site : www.irit.fr/recherches/SIRV/

Colette Ravinet
Responsable du Service communication de l'IRIT
Tél : 05 61 55 65 10 et 05 61 55 76 90
Fax : 05 61 55 62 58
E -mail : colette.ravinet@irit.fr

Maurice Meyer
Responsable Centre de Toulouse
EADS CCR, Toulouse site manager
Centreda 1, 4 avenue Didier Daurat
31700 Blagnac
Tél : 05 61 18 64 24
Fax : 05 61 18 76 11
E-mail : maurice.meyer@eads.net

 

 

Les Relations Ecole-Entreprise en Midi-Pyrénées

L’ouverture sur l’environnement socio-économique des établissements devient un enjeu stratégique et constitue l’une des conditions de la réussite des orientations académiques. Elle repose sur une relation avec les entreprises, clairement définie, organisée et installée dans la durée.
Pour répondre à ces objectifs de lisibilité et de pérennité, l’Académie de Toulouse s’est dotée de dispositifs dont nous vous présentons succinctement les missions avec les contacts appropriés ainsi que quelques exemples de réalisations.

Les dispositifs académiques

  • Les Comités Locaux école-entreprise : 14 CLEE
  • Le RELAIT-MIP
  • Les Coopérations technologiques
  • Les Plates-Formes Technologiques

LES COMITÉS LOCAUX ÉCOLE-ENTREPRISE - CLEE

Il existe 14 CLEE, lieux de réflexion, de dialogue et d’échanges, d’accompagnement des projets pour réaliser des entreprises partenaires.

LE RELAIT-MIP

Réseau des Entreprises et des Lycées pour l'Appui à l'Innovation Technologique en Midi-Pyrénées, le Relait-Mip a été créé en mars 1988 à l’initiative du Rectorat l’Académie de Toulouse avec pour objectif de :

  • Initier et favoriser la mise en oeuvre de coopérations technologiques entre les établissements scolaires (plus de 100 lycées technologiques et professionnels) et les PME/PMI.

L'ambition de certains projets nécessite des compétences qu'un établissement ne peut rassembler en son sein. Le Relait-Mip initie et favorise la mise en réseau des établissements et des partenaires adaptés aux projets. Dans ce cadre, il contribue à l'émergence et à la mise en place des plates formes technologiques et au développement de liens avec les acteurs opérationnels et institutionnels du transfert de technologie.

  • Communiquer sur les potentialités d’offres de service des lycées.

Développer les coopérations et positionner les lycées en véritable partenaire nécessite une communication forte. Ainsi, le Relait-Mip, avec l’appui des services de la recherche (DRRT), du Conseil Régional, a recensé les offres de services et les domaines d’expertise des lycées.
La base de données résultante se décline sous forme de CD-ROM et d’un site Internet inauguré lors du Sitef 2002.

LES PLATES-FORMES TECHNOLOGIQUES - PFT

Envisagées prioritairement à destination des PME et TPE régionales, les PFT ont pour objectif de fédérer les moyens techniques et humains des centres de formation, notamment, les lycées technologiques et professionnels, les IUT et les laboratoires de recherche, en vue de développer, de façon complémentaire des prestations technologiques aux entreprises et favoriser des actions de formation initiale et continue.

Les PFT offrent aux petites et moyennes entreprises un premier niveau de prestations (recherche, prototypage, expertise, expérimentation, formation), de proximité et facile d’accès, en complétant l’offre technologique régionale préexistante.

De plus au travers des partenariats école-entreprise, les PFT ont l’objectif de favoriser l’insertion des jeunes, de faire connaître et de valoriser les compétences des lycées et des filières des enseignements technologique et professionnel.

En 2002, 3 plates-formes actives :

  1. PFT CONPIM
    Conception de nouveaux produits en multi-sites

    Porteur : le lycée Eugène Monteil de Rodez en réseau avec :
    le lycée Pierre-P. Riquet - St-Orens
    le lycée des Arènes – Toulouse
    le lycée Gaston Monnerville – Cahors
    le lycée de Decazeville
    le lycée Louis Rascol – Albi
    le lycée Jean Dupuy – Tarbes
    Animateur : Didier Rousset
    tél 06 78 88 98 7
     
  2. PFT RASCOL
    Produits et processus automatisés

    Porteur : le lycée Louis Rascol d’Albi
    Animateurs : Daniel Blach et Jacques Magot
    tél 05 63 48 25 58
     
  3. PFT MICROPACC
    Assemblage électronique

    Porteur : le lycée Antoine Bourdelle de Montauban
    Animateur : Jean-Marc Sicard
    tél 06 73 96 80 99

LES FORMATIONS INNOVANTES

Elles constituent des réponses de formation adaptées à des besoins repérés des entreprises.

Quelques exemples pour 2002-2003 :

De licences professionnelles portées par les universités et en partenariat avec les lycées

  • Ingénierie des matériaux nouveaux
    Lycée Jean Dupuy - Tarbes et IUT - Tarbes
  • Sciences et technologies des énergies renouvelables (STER)
    Lycée professionnel Sixte-Vignon - Aureilhan et IUT – Tarbes

De Brevets de Techniciens Supérieurs (BTS)

  • BTS Qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries
    Lycée La Borde Basse - Castres
  • BTS Hygiène, propreté, environnement
    Lycée professionnel Marie-Antoinette Riess - Mazamet
  • BTS Photonique
    Lycée Déodat de Séverac

De formations qualifiantes post-diplômes

  • Formation Complémentaire d’Initiative Locale Qualiticien (après un Bac professionnel)
    Lycée professionnel Quercy-Périgord –Souillac
  • Formation Complémentaire d’Initiative Locale environnement : traitement et valorisation des déchets
    Lycée de Decazeville

CONTACTS
Simon Bressolles
Délégué Académique aux Enseignements Techniques
Cécile Béato – Coordinatrice de la Cellule Education - Entreprise
Rectorat de l'Académie de Toulouse,
Place Saint Jacques - 31073 Toulouse
Tél : 05 62 47 68 60
Fax : 05 62 47 69 45
E -mail : ecoleentreprise@ac-toulouse.fr
Site : www.ac-toulouse.fr

Eliane Peyrat
Responsable Technique
Relait mip
Rectorat, Place Saint Jacques - 31073 Toulouse
Tél : 05 62 47 68 59
Fax : 05 62 47 69 45
E -mail : relait@ac-toulouse.fr
Site : www.relait-mip.net

LES COOPÉRATIONS TECHNOLOGIQUES
Chaque année, plus de 200 projets sont réalisés pour le compte d’entreprises.

SÉLECTION DE QUELQUES RÉALISATIONS
Rampe de pulvérisation sur cultures sous abri
Lycée de Mirepoix – SARL Pyrène Automation – Malegoude

Soudeuse d’embouts de luminaires
Lycée international de Colomiers - SEAE
Soudures et applications électriques - Montrabe

Laveur de bâches de chapiteaux
Lycée Monnerville – Cahors - Thouron Francis – Arcambal

Automatisation d’une machine à émailler des vases
Lycée V. Duruy de Bagnères de Bigorre - Societé Céramiques d’Art des Pyrénées - Ade

Machine à séparer les parements d’angle en brique
Lycée Soult de Mazamet – STBL Guiraud Frères-Saint-Amans-Soult

7 lycées ont participé au concours ADERMIP 2002. 3 ont été primés : Bourdelle - Soult - Rascol

LES MÉTIERS DE L'AÉRONAUTIQUE
Le Comité Local École Entreprise (CLEE) du Lauragais et l'Association Vélivole et Aéronautique Toulousaine (AVAT), ont organisé le 15 février 2003 un forum de présentation des différents métiers de l'aéronautique. Il s’est tenu dans les locaux du Lycée Pierre Paul RIQUET de 9h00 à 13h00, suivi l'après-midi de la découverte de l'aéro-club de Bourg Saint- Bernard.
L'idée de ce forum est née du Projet d'Action Éducative conduit en étroite collaboration par l'AVAT et le Lycée Pierre Paul RIQUET depuis 1999. Ce projet débute en seconde pour aboutir au Brevet d'Initiation Aéronautique (BIA) et éventuellement au Brevet de Pilote de Planeur.

Objectifs de cette manifestation :

  • Mettre en évidence la très grande diversité des métiers qui sont en relation avec le domaine de l'aéronautique
  • Faire connaître les parcours de formation propres à ce domaine
  • Valoriser certaines professions un peu délaissées

Le contact direct avec des professionnels est un point essentiel du programme qui doit aider les jeunes à s'interroger sur leur avenir.

CONTACTS
Marc Garrigou
Intervenant pour le CLEE du Lauragais
Lycée Pierre Paul Riquet
2, avenue du Lycée - 31650 ST Orens de Gameville
Tél : 05 61 00 10 37 ou 06 03 72 78 82
Fax : 05 61 00 10 11
E-mail : Marc.Garrigou@ac-toulouse.fr

 

 

Une plate-forme CAO-DAO*et une plate-forme UTGV* dans le Lot
Depuis le début de l’année 2001, le partenariat entre l’Agence Lotoise de Développement et l’IUT de Figeac est très soutenu.

Persuadée qu’il s’agit d’une chance pour le territoire de disposer d’une telle structure de formation, l’Agence s’est investie sur deux projets porteurs de développement : une plate-forme CAO-DAO et une plate-forme UTGV.

LA PLATE-FORME CAO-DAO EN COLLABORATION AVEC DASSAULT SYSTÈMES

L’objectif de cette initiative est d'ordre pédagogique et économique.

L’acquisition par l’IUT du logiciel CATIA, devenu un standard industriel, répond à la volonté de mettre à disposition des étudiants des matériels performants leur permettant d’acquérir un niveau de formation à vocation professionnelle rapidement "valorisable" et utilisable au sein des entreprises qui les recruteront.

Installé au cœur de la Mécanic Vallée, l’IUT cherche à développer ses liens avec le milieu industriel. Le standard logiciel qu’est devenu le logiciel CATIA dans le domaine mécanique permet d’envisager une initiative originale de mise à disposition ciblée et temporaire de cet outil auprès des industriels.

Ainsi, la plate-forme permettra aux industriels et notamment les PME-PMI, de découvrir et de se familiariser aux fonctionnalités de ce logiciel. Elle facilitera aussi les liens IUT/entreprises puisque les PME pourront ainsi confier à des étudiants la réalisation de projets sous la forme de stage ou de projets tutorés.

Parallèlement, l’IUT pourra devenir centre de formation et dispenser des cours auprès des industriels du territoire, permettant ainsi de disposer d’un centre de ressources au plus près des entreprises.

LA PLATEFORME UTGV

La volonté d'inscrire l’IUT dans le tissu industriel du territoire a également conduit à imaginer la mise en œuvre, dans le cadre du programme d’investissement, d’une machine innovante développée par une entreprise locale utilisant la technologie UTGV. Cette initiative qui sera complétée par la contractualisation avec un bureau d’études aura, comme la plate-forme CAO/DAO, une orientation pédagogique pour les élèves et à destination des entreprises désireuses de se sensibiliser à cette technologie qui devient peu à peu incontournable.

* CAO : Conception Assistée par Ordinateur
DAO : Dessin Assisté par Ordinateur
UTGV : Usinage Très Grande Vitesse

CONTACTS
Xavier Daniel
Chargé de Mission
Agence Lotoise de Développement
85, boulevard Gambetta, BP 265 - 46005
Cahors Cedex
Tél : 05 65 53 23 45
Fax : 05 65 22 36 46
E-mail : ald.xd@wanadoo.fr

Laurent Heiser
Chef de Département
Département Génie Mécanique et Productique
IUT de Figeac
Avenue de Nayrac – 46100 Figeac
Tél : 05 65 50 30 60
Fax : 05 65 50 30 61
E-mail : heiser@univ-tlse2.fr
Site : www.iutfigeac.com

 

 

L’École des Mines d’Albi-Carmaux a 10 ans

Au SITEF 2002, le stand de l’EMAC était placé sous le thème «10 ans de réussite» et retraçait quelques étapes marquantes de cette décennie, notamment sur le plan de la recherche.

1992
• Recrutement des premiers enseignants chercheurs. En 2002, ils sont 62 présents dans les laboratoires.
• Recrutement du premier doctorant. 75 doctorants sont actuellement présents.
1993
• Signature des premiers contrats de recherche. En 2001, l’EMAC a signé 73 contrats pour un montant cumulé de 244 000 euros, dont 26 contrats avec des industries de Midi-Pyrénées.
1995
• Soutenance du premier doctorat. L’EMAC a maintenant formé 51 docteurs depuis sa création.
1995
• Aménagement de l’École sur le Campus définitif de Jarlard.
1996
• Signature du premier contrat de recherche européen.
1997
• Création de l’incubateur technologique qui a donné depuis naissance à 6 entreprises.
1999
• Dépôt du premier brevet. Le nombre de brevets depuis la création de l’EMAC est de 8.
2000
• Soutenance de la première Habilitation à Diriger des Recherches. Six autres ont été soutenues depuis.
2001
• Création de l’Unité Mixte CNRS 2392 "Laboratoire de Génie des Procédés des Solides Divisés".
• Création à Saint-Dié des Vosges de l’Institut Supérieur d’Ingénierie de la Conception.
2002
• Première création d’entreprise par un enseignant chercheur de l’École : N-GHY.
• Création de l’antenne du CIRTES sur le site de l’École à Carmaux.

Le nouveau directeur de la recherche de l’EMAC, Christophe Levaillant, a suivi cette montée en puissance en tant que directeur du centre de recherche sur les matériaux, devenu en 2000 le CROMeP (Centre de Recherche Outillages, Matériaux et Procédés). Il rappelle que, dès l’origine, l’EMAC a voulu concentrer ses moyens sur un nombre limité de thèmes originaux :

  • les outillages industriels de mise en forme de matériaux (CROMeP),
  • la filière complète des poudres à haute valeur ajoutée, pour la pharmacie, la cosmétique, l’agroalimentaire (Centre Poudres et Procédés),
  • la transformation ou la valorisation énergétique des déchets solides (Centre Énergétique- Environnement),
  • la réactivité des entreprises (Centre Génie Industriel).

Les Centres Poudres et Procédés et Énergétique Environnement se sont associés sous la direction de René David pour constituer l’UMR CNRS 2392 et développent des synergies scientifiques et méthodologiques intéressantes pour promouvoir un nouveau champ du Génie des Procédés, celui des solides divisés.
L’EMAC investit dans les échanges internationaux de longue durée. 5 de ses enseignants chercheurs ont passé ou passent une année à l’étranger. Symétriquement, elle a accueilli des professeurs étrangers pour une durée équivalente. Ce rythme sera maintenu pour manifester les ambitions internationales de l’EMAC.
L’EMAC s’est aussi insérée dans la communauté de la recherche de Midi-Pyrénées et participe maintenant à de nombreuses instances de coopération. A titre d’exemple, dans le cadre du plan régional pour la microscopie électronique, l’EMAC a accueilli en 2001 un microscope électronique à balayage environnemental avec canon à effet de champ accessible à toutes les équipes intéressées.

CONTACTS
Christophe Levaillant
Directeur de la Recherche
EMAC
Campus Jarlard - Route de Teillet
81013 Albi CT Cedex 09
Tél : 05 63 49 30 50
Fax: 05 63 49 30 99
E-mail : Levailla@enstimac.fr
Site : www.enstimac.fr/recherche

 

 

L’Université de Toulouse-Le Mirail dans la région Midi-Pyrénées : partenaire des collectivités et des entreprises

Soucieuse de rapprocher les formations postbaccalauréat des bassins de population, l'Université de Toulouse-le Mirail a mis en place, dès 1991, des formations de 1er et 2ème cycles dans plusieurs sites de la région. En outre, ce sont huit villes et cinq départements où désormais l’enseignement supérieur est présent pour répondre à une réelle attente sociale.
En 1998, à la veille de l’actuel contrat de plan, les orientations de l’enseignement supérieur vont s’inscrire dans une politique de territorialisation conduite par l’ensemble des universités toulousaines : l’offre de formation, complémentaire de celle des « universités mères », accorde la priorité aux formations professionnelles et professionnalisantes associant formation initiale et formation continue. Menée en partenariat avec les collectivités locales et les acteurs de l’économie régionale, cette politique témoigne de la volonté de l’Université de participer à l’aménagement territorial.
A la rentrée 2002, la « carte » de la répartition des formations professionnelles dans l’ensemble des sites de la Région s’établit ainsi :

BLAGNAC
Institut Universitaire de Technologie
1, place Georges Brassens
BP 73 - 31073 Blagnac cedex
tél 05 62 74 75 75

Département Informatique
Marie-Françoise Canut - Responsable
tél 05 62 74 75 61

Département Génie Industriel et Maintenance (GIM)
Didier Costes - Responsable
tél 05 62 74 75 51

Département Génie des Télécommunications et Réseaux (GTR)
Christian Soutou - Responsable
tél 05 62 74 75 71

ALBI
Centre universitaire
BP 95 - Place de Verdun - 81003 Albi Cedex
tél 05 63 48 19 53
Marie-Claire Mate - Responsable

DEUG et LICENCE
IUP Ergonomie : maintenance, fiabilité, qualité
tél 05 61 50 43 90

3e cycle
DESS Gestion sociale de l’environnement ; Valorisation des ressources territoriales DESS Psychologie, accompagnement de la trajectoire professionnelle

tél/fax 05 63 48 19 81

CAHORS
Louis Peyrusse - Responsable
DESS Patrimoine
Renseignements : tél 05 61 50 46 48

CASTRES
Syndicat Mixte
Avenue Georges Pompidou - 81100 Castres
Dominique Py - Responsable
tél 05 63 62 11 64
Maîtrise Ingénieur-Maître, option multimédia - ESAV (Ecole Supérieure de l’Audiovisuel)
Renseignements, inscriptions :
tél 05 61 50 44 46

DESS Techniques d’Information et de Communication dans le développement territorial.
Rens. et inscriptions : tél 05 61 50 45 01

FIGEAC
Institut Universitaire de Technologie
Av. de Nayrac - 46100 Figeac
tél 05 65 50 30 60
Jean-Louis Cance - Responsable

DUT (bac + 2)
Départements Génie Mécanique et Productique (GMP)
• Techniques de Commercialisation (tech de co)
• Carrières Sociales (CS), option Animation Sociale et Socioculturelle

FOIX
Centre universitaire
4, Avenue Raoul Lafagette - 09000 Foix
tél 05 61 02 19 80
Jean-Paul Laborie - Responsable

IUP Métiers du transport, de l'hôtellerie, du tourisme et des loisirs.
Option : gestion et aménagement des structures touristiques en milieu montagnard et rural.

Jean-Pierre Poulin - Directeur :
Contact et accueil : tél 05 61 02 19 74

LICENCE professionnelle
Nouvelles technologies de la communication et de la distribution appliquées au tourisme

Diplôme national de guide interprète (DNGIN)
F. Fabre-Degrancourt - Responsable
Contact et accueil : tél 05 61 02 19 74

DESS Aménagement et Développement transfrontaliers de la montagne
M.-C. Cassé et L. Barthe - Responsables
Contact et accueil : tél 05 61 50 43 71

DESS Industrie du Tourisme
Jean-Pierre Poulain - Responsable
Contact et accueil : tél 05 61 02 19 74

MONTAUBAN
Centre universitaire
116, Bvd de Montauriol, BP 796
82017 Montauban Cedex
Brigitte Bonnet - Responsable

DEUG, Licence et Maîtrise IUP Ingénierie documentaire
Brigitte Bonnet - Responsable
Renseignements : tél 05 63 91 88 70

UP Arts Appliqués
Patrick Barres - Responsable
Renseignements : tél 05 61 50 49 33

DESS Arts Appliqués Couleur et Projet
Danièle Baricault - Responsable
Renseignements : tél 05 63 91 88 81

DESS Arts Appliqués Option Archives et Images
Jacques Mourier- Responsable
Renseignements : tél 05 63 91 88 81

RODEZ
Avenue de l'Europe
BP 3219 - 12032 Rodez cedex 9

DEUG LEA Anglais-Espagnol
Jacqueline Jondot - Responsable
tél 05 65 73 36 50

CONTACTS
Jean-Marie Cellier
Vice-Président du Conseil Scientifique - UTM
5, allées Antonio Machado
31058 Toulouse Cedex 9
Tél : 05 61 50 48 05
Fax : 05 61 50 35 15
E-mail : cellier@univ-tlse2.fr
Site : www.univ-tlse2.fr

 

 

Nouveau cycle de petits déjeuners de l'INPT

Ces petits déjeuners auront lieu tous les trois mois pour faire le point sur un sujet d'actualité.

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) est le thème qui a été choisi par le service Formation Continue de l'Institut National Polytechnique de Toulouse pour inaugurer un nouveau cycle de petits déjeuners.

La première rencontre du 11 décembre 2002 sur le site de l'INP à Toulouse – Labège a regroupé des universitaires et des directeurs de ressources humaines d’entreprises toulousaines.
Elle a été l'occasion de présenter la VAE, outil d'aide à la décision de définition des compétences pour les entreprises et leur salariés, avec la création d'un Centre Régional Inter-Ecoles de Validation des Acquis (CRIVA) qui regroupe l'INPT, l'INSA*, l'ENIT*, l'EMAC*, l'ENSICA*… Ce centre vise à faciliter l'accès à la validation pour tous les cadres et agents de maîtrise et associera des représentants des professionnels et des entreprises régionales.

Le prochain petit déjeuner qui aura lieu au mois de mars sera consacré à l'enseignement à distance et sera l'occasion de faire connaître les nouvelles possibilités offertes à l'INPT en matière de formation continue, depuis le développement des cours en ligne.

* INSA : Institut National des Sciences Appliquées
ENIT : Ecole Nationale d'ingénieurs de Tarbes
EMAC : Ecole des Mines d'Albi Carmaux
ENSICA : Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Constructions Aéronautiques

CONTACTS
Valérie Schmitt
Service Formation Continue
INPT
6 allées Emile Monso, BP 4038
31029 Toulouse Cedex
Tél : 05 62 24 21 08
Fax : 05 62 24 21 01
E-mail : schmitt@inp-toulouse.fr
Site : www.inp-toulouse.fr

Le programme JESSICA : pour aider les PME dans le domaine de l'électronique

Le programme JESSICA est un des points d’entrée du dispositif national d’aide aux PME spécifique à l’électronique. Il a pour but d'inciter et d'aider les entreprises à introduire ou à faire évoluer l'électronique dans leurs produits par des actions d’assistance technique sur les projets.

L’aide s’inscrit dans le cadre du développement d’un produit par la PME et elle se concrétise sous la forme de prestations gratuites pour les adhérents à l’association JESSICA France sur la formation pratique, le conseil, l’expertise et l'accompagnement du projet.

Exemple de projet aidé par JESSICA : L’orgue de barbarie électronique de la société Le LUDION

Deux questions à Philippe CRASSE, Gérant :

En quoi consiste votre projet ?
La société LE LUDION fabrique et restaure de manière traditionnelle des instruments de musique mécanique : limonaires ou orgues de barbarie.

Notre projet consiste à remplacer la mémoire mécanique d’un orgue de barbarie par une mémoire électronique de type carte à puce. Le morceau de musique joué par un orgue de barbarie est en effet aujourd'hui mémorisé sur une bande de carton perforée et pliée, adaptée à la lecture mécanique de l’instrument. Le système pneumatique qui ouvre les soupapes d'admission d'air aux tuyaux sera lui aussi remplacé par des électroaimants pilotés par une carte de lecture électronique des notes.

Il s'agit toujours d'un instrument acoustique. La manivelle, qui actionne la soufflerie pour comprimer l'air et fait avancer le carton perforé, permet un asservissement de la vitesse de lecture afin de pouvoir interpréter en chanson les morceaux de musique.

En quoi le programme JESSICA vous a t-il aidé ?
Le programme JESSICA nous a aidé à définir le besoin et à faire les bons choix de composants et d’architecture électronique pour valider notre idée.

L’intervention s’est traduite par un contrat d'expertise technique de 10 jours aboutissant à la rédaction d’un cahier des charges fonctionnel. Ce document comprend des solutions techniques permettant de prouver la faisabilité et permettant la réalisation d'une maquette. Ainsi, il a été vérifié que ce concept avait des débouchés commerciaux.

Cette intervention nous a permis de valider d’un point de vue technique notre projet alors que nous n’avions pas de véritables connaissances en électronique.

*ICAM : Institut Catholique d'Arts et Métier

CONTACTS
Sébastien Salas
Responsable du programme JESSICA
pour la région Midi-Pyrénées
LAAS/CNRS
7 avenue du colonel Roche
31077 Toulouse cedex
Tél : 05 61 33 63 33
Fax : 05 61 55 35 77
E-mail : ssalas@laas.fr