ADERMIP
32, rue des Cosmonautes
31400 TOULOUSE
Tél : 05 62 47 49 89
Fax : 05 62 47 49 85
adermip@adermip.com

 Accueil > Services d'informations > Les Dossiers de l'ADERMIP > Aéronautique - Espace - Systèmes...
 

 


Actions structurantes

Le pôle de compétences et de compétitivité Aéronautique - Espace - Systèmes embarqués se renforce avec la création de la Fondation Recherche.

La lettre de juillet (n°67) se faisait l?écho du texte adopté par le Conseil Economique et Social Régional le 17 mai dernier qui mentionnait la création d?une Fondation de Recherche Aéronautique et Espace.

Cette Fondation Nationale implantée en Midi-Pyrénées devrait être déclarée d?utilité publique et officiellement créée d?ici la fin de cette année. (À la date de bouclage de notre publication)
La Fondation, dont le siège sera domicilié à Toulouse, aura pour objectifs de définir, promouvoir et financer des projets de recherche en partenariat, notamment public-privé, orientés sur la satisfaction des attentes « sociétales » vis-à-vis de l?aéronautique et de l?espace.

Ces projets concerneront plus particulièrement les thèmes suivants :

  • Sécurité et sûreté du transport aérien
  • Développement des technologies minimisant l?impact sur l?environnement
  • Efficacité globale du système de transport aérien
  • Essor des applications spatiales au service du développement durable et de la gestion des risques
  • Renforcement de la base technologique nécessaire à l?indépendance stratégique des industries aérospatiales.

La Fondation n?a pas vocation à effectuer elle-même des recherches. Son rôle sera de financer des projets de recherche en s?appuyant sur le partenariat avec la recherche publique nationale, et notamment le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le Centre National d?Etudes Spatiales (CNES), l?Office National d?Etudes et de Recherches Aérospatiales (ONERA), le Commissariat à l?Energie Atomique (CEA), les établissements publics de recherche dépendant des Universités et Grandes Ecoles. Elle incitera les laboratoires de recherche publics et privés à développer leur offre de façon compétitive, pour ainsi contribuer à augmenter le potentiel de recherche mobilisable pour l?aéronautique et l?espace.
La fondation sera administrée par un conseil constitué de trois collèges : les fondateurs (EADS France, Airbus France, Eurocopter, Astrium, EADS Space Transportation, SNECMA, THALES, LATECOERE et la Fondation d?entreprise EADS), les membres de droit (CNRS, ONERA, CNES, CEA) et un collège de personnalités du monde scientifique et de l?industrie.
Pour réaliser son objectif, la Fondation se dotera d?un programme, pluri-annuel, concrétisant les grandes orientations scientifiques adoptées par son Conseil d?Administration après avis d?un Conseil Scientifique. Elle procèdera ensuite principalement par appels à projets. Les projets soutenus et financés par la fondation seront sélectionnés par le Conseil d?Administration, sur la base d?une évaluation scientifique et technique réalisée par un « Comité de Sélection », nommé pour chaque appel à projets et composé de personnalités indépendantes. Ces personnalités seront choisies pour leurs compétences reconnues dans les thématiques spécifiques à chaque appel à projets. La fondation délèguera ensuite le suivi de la bonne exécution des projets qu?elle soutient à un « Comité de Pilotage et de Suivi ».
Grâce à la future Fondation, la mise en place de grands projets de recherche long terme permettra de dynamiser le tissu régional de recherche et au delà le tissu des PMI/PME autour des forts ancrages industriels régionaux des partenaires fondateurs. Déjà quelques initiatives de grande ampleur telles qu?IROQUA autour de l?acoustique ou le développement de la plate forme « Virtual Testing » pourraient constituer les premiers candidats au support de la Fondation.

Après la création du CNRT ( Centre National de Recherche Technologique ) Aéronautique et Espace en 2002, la Fondation constituera le deuxième instrument clé, implanté en Midi Pyrénées, du dispositif pour le développement du pôle de compétitivité aéronautique et spatial à l?échelle nationale et internationale.

Trois brèves du CNRT Aéronautique et Espace

1) Résultats du 2ème appel aéronautique et espace du 6ème PCRD
Les résultats de ce 2ème appel, doté d'un budget de 300 millions d'euros, ont été diffusés au cours de l'été et commentés à travers deux manifestations organisées les 20 et 22 septembre par le point de contact national (CNRT aéronautique et espace) à Toulouse et à Paris. La France confirme sa bonne place au sein de ce programme avec plus de 80 millions d?euros, en assurant la coordination de 5 des 7 projets intégrés retenus qui devraient être lancés à partir du début 2005. Les bénéficiaires sont, de manière majoritaire, les grands groupes industriels et l?ONERA. En revanche les laboratoires des universités et des grandes écoles restent en retrait. Parmi les 4 axes prioritaires définis par la Commission Européenne : renforcement de la compétitivité, environnement, sûreté et sécurité, augmentation des capacités d?exploitation, le premier thème est largement majoritaire, regroupant plus de deux tiers des projets. Le 3ème appel sera doté de 230 millions d?euros avec probablement une incitation à proposer un plus grand nombre d?architectures novatrices, ainsi que des mesures spécifiques pour encourager la participation des pays partenaires de l?Union Européenne. Une analyse détaillée est disponible sur le site www.cnrtae.com
Contact : Thilo Schoenfel
Tél : 05 62 25 25 20
Mél : schoenfeld@cnrtae.com

2) Programmes de recherche du CNRT-AE
Huit programmes de recherche d?envergure, au plan national, sont maintenant en cours d?exécution, en cours de lancement ou en cours de définition détaillée, chacun rassemblant un consortium d?environ une dizaine de participants industriels et de recherche sur des sujets majeurs comme :

  • les propriétés de surface des alliages de titane,
  • l?utilisation d?UML dans l?industrie aéronautique,
  • la certification des logiciels embarqués, - la simulation numérique de la certification des aérostructures,
  • l?outillage intelligent dans l?industrie aérospatiale,
  • le partage d?autorité entre sol et bord,
  • la réduction du bruit des aéronefs,
  • le développement d?un atelier logiciel Open Source.

3) En continuité avec la présentation des pôles de compétitivité faite lors de l?assemblée générale de l?ADERMIP du 1er juin, le CNRT-AE a constitué un groupe de travail élargi pour élaborer plusieurs propositions techniques concrètes. Ce groupe de travail est co-piloté par Jean-Marc Thomas (Airbus France) et Jean-Jacques Favier (CNES).

CONTACTS
François Jouaillec - Directeur
CNRT/AE
Tél : 05 62 25 25 20
Fax : 05 62 25 25 96
E-mail : jouaillec@cnrtae.com
Site : www.cnrtae.com

 

 
 

IERSET - Institut Européen de Recherche sur les Systèmes Embarqués et leurs Technologies

Depuis plusieurs décennies, les grands secteurs de l?industrie comme l?aéronautique, l?automobile, l?espace, le ferroviaire, les mobiles,.....ont réalisé des grandes avancées dans le domaine des systèmes embarqués qui, malgré des spécificités liées à chacun des domaines, ont des points communs tels que les processus de conception, la sûreté de fonctionnement, les outils de travail dans un double objectif d?accroissement des performances et de réduction des coûts..
Sur le territoire de Toulouse-Midi- Pyrénées, plus de 40 000 emplois relèvent du domaine des systèmes embarqués dans la quasi totalité des secteurs concernés et des métiers correspondants : intégrateurs systèmes, systémiers, équipementiers, ingénierie logicielle, composants et systèmes électroniques,...
Dès 1996, les industriels et les laboratoires de recherche publics concernés par les systèmes embarqués ont décidé de créer l?IERSET dans l?objectif de développer les synergies de compétences et de savoir faire entre secteurs de l?industrie concernés et d?initier des projets de recherche coopératifs et transversaux entre les industriels ? grands groupes et PME-PMI, les laboratoires de recherche publics et les établissements d?enseignement supérieur.
Plus de 20 projets ont été ainsi menés à terme dans les domaines des logiciels temps réel, de la compatibilité électromagnétique, de la gestion d?énergie, des systèmes sûrs de fonctionnement, des protocoles de communication,...
Durant ces dernières années, l?IERSET a été une passerelle entre les secteurs de l?aéronautique, de l?automobile, de l?espace et du ferroviaire et a amplifié l?image de compétences de Toulouse Midi- Pyrénées en participant activement à des programmes nationaux et européens.
Il faut aujourd?hui aller plus loin pour passer de la phase passerelle à la phase convergence et ce à plusieurs points de vue pour rendre encore plus visible et lisible notre territoire :

  • Rapprochement avec le CNRT Aéronautique et Espace (ouverture du COST de l?IERSET aux deux groupes concernés du CNRT),
  • Prise en compte des systèmes embarqués pour l?Homme,
  • Sensibilisation aux systèmes embarqués de l?ensemble des communautés concernées (les « matinées de l?IERSET », rencontres thématiques),
  • Formation des personnels de sociétés afin de leur permettre d?être toujours plus performants.

Toutes ces actions devraient aboutir sur la création d?une « Maison des Systèmes Embarqués », lieu de formation, de dialogue et d?action regroupant l?ensemble des acteurs.
Par toutes ces actions, l?IERSET souhaite participer activement au pôle de compétences et de compétitivité « Aéronautique- Espace-Systèmes embarqués»

CONTACTS
Martine Blaimont - Adjointe au Directeur
IERSET
Tél :05 34 63 84 10
Fax : 05 61 40 44 54
E-mail : Martine.blaimont@ierset.asso.fr

Réseau européen des Centres Relais Innovation: l’Arist coordonne le Groupe Thématique Aéronautique et Spatial.

Dans le cadre du Centre Relais Innovation du Sud-Ouest de la France, l?ARIST contribue avec l?ANVAR à l?action de mise en relation d?entreprises de Midi-Pyrénées avec d?autres entreprises ou centres de recherche européens au sein de ce réseau dédié au partenariat technologique pour tous secteurs.
Le groupe thématique Aéronautique et Spatial réunit des membres d?organisations à travers l?Europe qui désirent s?impliquer plus spécifiquement sur cette thématique, en relation avec le tissu industriel de leur région.
L?objectif essentiel consiste à prendre en compte les spécificités de ce secteur d?activité et à proposer aux entreprises et plus particulièrement aux PME des outils pour réaliser des partenariats sur un plan européen par la promotion de savoir-faire ou la recherche de solutions technologiques. Développement, nouveaux marchés, diversification, groupements d?entreprises et soumissions communes à des appels d?offre constituent autant d?orientations possibles à travers l?approche d?acteurs sur un domaine technologique particulier. De plus, le groupe thématique ?Aerospace? est en mesure de signaler et fournir des informations sur les réseaux, programmes, projets et initiatives concernant ce secteur sur un plan européen.
Les moyens utilisés sont les échanges de profils technologiques, les missions d?entreprises et surtout les journées de rencontres organisées sur les grands salons d?Europe : au Salon du Bourget en 2003, et plus récemment au ILA à Berlin en mai (http://irc.cordis.lu/ILA) et à Farnborough en juillet 2004 (http://farnborough2004.irc.cordis.lu). De prochaines rencontres au Bourget 2005 sont en préparation.

CONTACTS
Alain Blasius
Responsable du CRI Midi-Pyrénées
ARIST - CRCI Midi-Pyrénées
Tél : 05 62 74 20 00
Fax : 05 62 74 20 20
E-mail : cri.so@midi-pyrenees.cci.fr
Site : Groupe thématique http://aerospace.ircnet.lu

Financement pour l?Innovation des PME Aéronautique : le choix européen

Depuis 1999, le projet SCRATCH, coordonné par EURO INTER, offre un service gratuit aux PME Aéronautique qui souhaitent obtenir des financements de l?Union Européenne pour leur R&D; (à coûts partagés). Présent dans 20 pays européens par son réseau de partenaires, SCRATCH se propose d?aider les PME à définir et orienter leurs besoins d?acquisition technologique et les informe des différentes opportunités de financement (national/européen).
Dans le cadre d?une orientation vers la coopération européenne, SCRATCH recherche les meilleurs partenaires étrangers (publics et privés) pour une mise en commun des efforts de recherche. SCRATCH assiste ensuite activement la PME coordinatrice, de la rédaction de la proposition de recherche jusqu?au montage final du dossier qui sera soumis à l?évaluation des instances bruxelloises.
Quelques exemples de projets déjà financés par Bruxelles : IMAGE (Simulateurs de vols ; coord. OKTAL SA), SIRENA (environnement électro-magnétique de l?aéroport ? coord. OKTAL SA), FRESH (optimisation de fabrication de harnais électrique ; coord. ALGO?TECH Informatique).

CONTACTS
Fabienne Daveran - Chef de Service
EURO INTER
Tél : 05 62 47 14 18
Fax : 05 62 47 12 26
E-mail : euroint@club-internet.fr
Site : www.aero-scratch.net

 

 

Entreprises

Airbus et systèmes embarqués

Airbus tout le monde connaît?Toutefois, il est bon de rappeler qu?Airbus à Toulouse est aussi le centre de compétences « Avionics & Simulation Products ».

Quelle est la mission de ce centre pour les systèmes embarqués ?

  • Concevoir et fabriquer les équipements électroniques des Airbus pour lesquels l?avionneur souhaite protéger son savoirfaire pour des activités sensibles ou innovantes : calculateurs de Commandes de Vol électriques, de gestion des Alarmes, de Maintenance et de Communication, et pour l?A380, en partenariat étroit avec Thales Avionics, des Modules Coeurs de l?Avionique Modulaire Intégrée,
  • Développer un fort savoir-faire technique dans le développement des systèmes embarqués, pour servir de référence concernant le développement des systèmes embarqués (processus, technologies, coût, certification, etc.),

tout en fournissant aux clients des produits performants et compétitifs.

Cette mission implique une forte participation de ce centre à de nombreuses initiatives de recherche dans les domaines de l?électronique et du logiciel embarqué en Midi- Pyrénées : CNRT-Aéronautique et Espace, IERSET, RIS, etc.

L?efficacité industrielle est également prise en compte. Le département Logiciel a été évalué au niveau 3 du modèle de maturité CMM. Maintenant, l?ensemble du Centre «Avionics & Simulation Products» se lance dans une démarche d?amélioration continue «CMM-I».

CONTACTS
Gérard Ladier - Methods, Tools & Quality Assurance Manager,
Software Department – EYYWI
AIRBUS France
Tél : 05 61 93 66 30
Fax : 05 61 93 07 54
E-mail : gerard.ladier@airbus.com
Site : www.airbus.com

Actia

Création d?un Programme de recherche entre ACTIA et les laboratoires de recherche du LAAS-CNRS et de l?IRIT (laboratoire mixte CNRS/Université) dans le domaine du diagnostic des véhicules de transports civils et militaires.
L?introduction massive de logiciels et de calculateurs électroniques dans les véhicules et leur intégration dans une architecture multiplexée ont accru la complexité et le coût du diagnostic automobile.

La réunion de deux laboratoires toulousains dont les références dans le domaine sont internationalement reconnues et d?ACTIA, une entreprise leader sur le marché du diagnostic, doit permettre de créer un pôle d?excellence au rayonnement international. Sur les bases des premiers travaux de ce programme de recherche pourront être associés d?autres laboratoires français ou européens et des entreprises partenaires (éditeurs de logiciels, gestionnaires de réseaux ou constructeurs automobiles).

Ce projet est donc un atout important pour développer en Midi-Pyrénées un pôle d?excellence dans le domaine du diagnostic automobile.

CONTACTS
Christian Desmoulins - Directeur Général
Actia
Tél : 05 61 17 61 61
Fax : 05 61 55 42 31
E-mail : mail@actia.fr
Site : www.actia.com

AssystemBrime

Des experts, des solutions.
Fortement impliquée dans les secteurs de l?aéronautique et du spatial, la Business Unit Technologies & Systèmes (filiale du groupe AssystemBrime) s?appuie sur des expertises éprouvées en ingénierie de l?Electronique, de l?Informatique Technique et du Test et Mesure.
Disposant d?un capital humain riche, pluridisciplinaire, nous sommes capables d?intervenir dans l?étude, la conception, la réalisation et la validation de sous-ensembles électroniques embarqués pour les programmes A380, A340 et A320.
Concevoir et développer des cartes électroniques analogiques et numériques, intégrer et tester des équipements, valider et qualifier des sous-ensembles, justifier et préparer à la certification, définir et réaliser des documentations et des spécifications, telles sont les compétences que nos ingénieurs peuvent déployer dans le développement de simulateurs de vols et de systèmes d?alarme embarqués. Acquérir des technologies nouvelles, utiliser des savoir-faire spécifiques, trouver les solutions les plus adaptées sont les défis que nos équipes, du consultant au chef de projets, relèvent au quotidien.

CONTACTS
Jean-Claude Alaux - Président de la Business Unit Technologies & Systèmes
Assytem Brime
Tél : 05 34 63 07 00
Fax : 05 61 40 65 27
E-mail : calaux@assystembrime.com
Site : www.assystembrime.com/assystem.nsf

CGx AERO in SYS

L'équipe de CGx AERO in SYS, département aéronautique de CGx Systèmes, offre une réactivité et spécialisation dans le domaine de l'information aéronautique opérée via les systèmes d'informations géographiques (SIG).

Le savoir-faire de CGx AERO in SYS recouvre ainsi les composantes essentielles de la géomatique (exploitation des SIG en environnement intégré), de la géodésie, et de l'aéronautique du point de vue des trajectoires de vol aux instruments, et ce en partenariat avec l'Ecole Nationale de l'Aviation Civile (ENAC à Toulouse). Les trajectoires, issues des études de procédures, peuvent être exploitées au travers de leur représentation cartographique (édition numérique au sein des cartes et volets de l'AIP (Aeronautical Information Publication) pour une exploitation classique ou embarquée) ou 3D au sein d'un moteur métier en environnement géoréférencé. Les produits CGx AERO in SYS permettent également la manipulation et l'exploitation des données aéronautiques (Base EAD, ARINC, DAFIF, etc.) ou géographiques (Modèles Numériques de Terrain, Rasters, Vecteurs).

CONTACTS
Marc Chiesa - Directeur
CGx AERO/CGx Systèmes
Tél : 05 63 73 50 86
Fax :05 63 73 50 27
E-mail : chiesa@aeroinsys.com
Site : www.aeroinsys.com

Cortim

CORTIM a remporté le mois dernier l'appel d'offre lancé par le Galileo Joint Undertaking (GJU), maître d'ouvrage du futur système de navigation satellitaire européen.
Ce contrat a pour objet la migration des spécifications de Haut Niveau (spécification Mission, spécification Système) dans un outil de gestion des exigences. Il prévoit en outre la formation et le support aux utilisateurs.

Le principal objectif est de gagner en fiabilité et en efficacité dans le traitement des exigences, sur l'ensemble du paysage industriel de Galileo, largement représenté à Toulouse. Ainsi, GJU sera outillé pour effectuer des analyses d'impacts (impacts des changements de besoins sur la conception du système). De plus, il sera possible de tracer les éléments du système qui répondent à un besoin donné.

Créée en 2001, CORTIM, société toulousaine de conseil en Ingénierie Système, compte parmi ses clients les grands noms de l'aéronautique et de l'espace, tels l'Agence Spatiale Européenne ou le Service Technique de la Navigation Aérienne.

CONTACTS
Richard Szczepaniak - Président CORTIM
Conseil en Ingénierie Système
Tél : 05 62 88 27 50
Fax :05 62 19 16 71
E-mail : richard.szczepaniak@cortim.com
Site : www.cortim.fr

 

 

LGM

LGM, société nationale leader en Sûreté de Fonctionnement, en Ingénierie de Maintenance et en Ingénierie des Systèmes embarqués, applique et développe depuis plus de 13 ans son expertise dans l'ensemble des secteurs industriels : aéronautique, spatial, automobile, ferroviaire et nucléaire.

Notre expertise, notamment dans les domaines de la sûreté de fonctionnement et de l'ingénierie maintenance aéronautique, nous a permis de développer de nombreux partenariats avec des acteurs majeurs. Ainsi, LGM a réalisé de nombreuses études pour des grands donneurs d'ordre tels que Airbus, Dassault aviation (programme rafale), Latécoère, Thales Air Defence... pour ne citer que ceux du domaine aéronautique.

LGM applique aussi son savoir-faire dans la spécification, le développement et la réalisation de bancs de test pour équipement aéronautique sécuritaire : banc d'essai embarqué A380 pour THALÈS, bancs de test pour le compte de la société ELTA...

CONTACTS
François Lecerf - Responsable de l'Agence de Toulouse
LGM
Tél : 05 61 16 92 82
Fax : 05 61 16 92 83
E-mail : lgm.toulouse@lgm.fr
Site : www.lgm.fr

Prodera

Depuis plus de cinquante ans, la société PRODERA est spécialisée dans le développement et la fabrication de systèmes d'essais de vibration dans le domaine de l'analyse modale. Les domaines d'application sont vastes : génie civil, automobile, aéronautique, spatial...

Toute structure vibre selon une série de modes vibratoires qui lui sont propres. Ces modes sont caractérisés par leur fréquence, leur amortissement et leur forme. Lors du développement de la structure, l'ensemble des modes est calculé à partir d'une modélisation numérique de la structure. Ces calculs sont vérifiés et validés lors des essais de vibration au sol et en vol.

La gamme de produits fabriqués couvre tous les besoins pour la réalisation de ces essais à savoir :

  • Systèmes d'excitation multivoies comprenant excitateurs et amplificateurs associés.
  • Systèmes d'acquisition multivoies comprenant accéléromètres et conditionneurs associés. Ces équipements sont pilotés par des logiciels de contrôle, d'acquisition et de calcul couvrant les domaines sol et vol.

CONTACTS
Klaas Dijkstra - Gérant
PRODERA
Tél : 05 61 84 36 98
Fax : 05 61 84 17 91
E-mail : prodera@prodera.com
Site : www.prodera.com

REMF Avionique

Spécialiste Européen en avionique et techniques de radiocommunication, REMF Avionique sert les marchés de l'aviation légère, de l'aviation d'affaires, de la défense, des équipements et systèmes de radiocommunications pour aéroports.
Concepteur et fabricant de matériel embarqué, REMF Avionique étudie aussi des équipements spécifiques dans le domaine des radiocommunications ou de l?électronique embarquée civile et militaire.

La certification Aviation civile JAR 21 et militaire OTAN F7774 confère à REMF Avionique une crédibilité reconnue au niveau mondial. Cette crédibilité se traduit par des milliers d'équipements fournis dans le monde pour l'aéronautique civile et la défense (émetteurs- récepteurs VHF transpondeurs mode A/C altimètres et alticodeurs accessoires pour E/R et XPR, etc.).

CONTACTS
Michel Fourcade – Président Directeur Général
REMF Avionique
Tél : 05 61 59 93 37
Fax : 05 61 59 33 85
E-mail : contact@avionics-remf.com
Site : www.avionics-remf.com

SCT à Bazet (65) impliquée dans un nouveau programme R&D; dédié aux moteurs d'avions

Spécialisée dans les céramiques techniques et les liaisons céramique-métal hermétiques, SCT (Société des Céramiques Techniques) réalise des composants pour l'aéronautique, le spatial, la défense, le médical, le nucléaire, la chimie, les télécommunications ou encore la recherche physique.

SCT développe et produit des sousensembles pour Siemens, Thales, Philips ou encore le CEA*, notamment des composants de capteurs, traversées électriques hermétiques, couvercles de batterie de satellites, condensateurs de puissance... La société renforce ses savoir-faire en permanence pour maintenir un haut niveau technologique. SCT est ainsi leader mondial pour la fabrication de composants de tubes à rayons X pour scanners médicaux.
SCT lance un nouveau programme R&D; dédié à l'aéronautique, en partenariat avec le CIRIMAT* à Toulouse et l'ENI* de Tarbes. Le projet, soutenu par des financements du Conseil Régional Midi-Pyrénées et de l'Europe, devrait démarrer au dernier trimestre 2004. Il prévoit le développement et la réalisation d'un nouveau matériau haute performance pour les parties chaudes de moteurs d'avions.

* CEA : Commissariat à l?Energie Atomique
* CIRIMAT : Centre Interuniversitaire de Recherche et d?Ingénierie des Matériaux
* ENI : Ecole Nationale d?Ingénieurs

CONTACTS
Mickaël Chavigneau - Marketing & Communication
SCT
Tél : 05 62 38 97 97
Fax : 05 62 33 41 81
E-mail : mchavigneau@sct-ceramics.com
Site : www.sct-ceramics.com

Studiel

Avec plus de 25 ans d?expérience, le Groupe STUDIEL, certifié ISO 9001 depuis 1996, apporte des solutions optimales, spécifiques et globales en Electronique, Microélectronique, Informatique, Mécanique et univers associés.

Le Groupe STUDIEL réalise un chiffre d?affaires de 12 M? en 2004, 5.7 M? ont été réalisés sur le 1er semestre avec une progression de l?ordre de 20%, et la société table sur un chiffre d?affaires de 14 M? pour 2005, dont 80% sont répartis sur les principaux domaines d?activités suivants : aéronautique et spatial, télécommunication et semi-conducteur, transport, défense.

Le Groupe STUDIEL est en mesure d?offrir une solution globale pour la prise en charge des tâches d?études, ingénierie et réalisation, et ce notamment pour tous les métiers suivants : électrique, électronique, RF, informatique, mécanique, production.

Enfin, de par son Habilitation Confidentiel Défense (valable jusqu?en 2008), le Groupe STUDIEL est devenu le partenaire technologique des plus grands noms de l?aéronautique, du spatial, et des Télécommunications comme AIRBUS, ALCATEL SPACE, ASTRIUM, LATELEC, FREESCALE Semiconducteurs, SIEMENS, et est en mesure de mettre à disposition de ses clients des ressources habilitées Confidentiel Défense.

CONTACTS
Jacques Botero – Directeur Général Adjoint
Patrick Bonzom - Responsable Commercial
Studiel
Tél : 05 62 87 88 88
Fax : 05 62 87 88 89
E-mail : studiel@studiel.fr
Site : www.studiel.fr

 

 

Formation

Le nouveau lycée Saint- Exupéry de Blagnac

Construit pour accueillir dans trois ans 1500 élèves dont 250 internes, ce lycée polyvalent accueille dès cette rentrée 550 élèves dont 12 étudiants. Y sont proposées des formations d?enseignement général (séries L, ES et S) avec 10 classes de seconde, et des sections professionnelles avec un effectif de 195 élèves dans les secteurs productique mécanique, construction aéronautique, maintenance industrielle et maintenance aéronautique. Il absorbe l?activité de l?ancien lycée Saint-Exupéry. Il répond au développement démographique du Nord- Ouest Toulousain et au besoin du tissu économique régional. Dans le cadre d?une convention tripartite - Conseil Régional, Union des Industries et Métiers de la Métallurgie - Rectorat - et grâce à la participation forte des entreprises du secteur mécanique et aéronautique, les équipements et les supports pédagogiques des ateliers permettent d?évoluer dans un environnement conçu pour être le plus proche des conditions professionnelles du secteur d?activité.
Le lycée est un centre de ressources pouvant proposer des formations initiales mais aussi des sessions de formation continue pour les salariés des entreprises.
Implanté sur un terrain de 5,5 ha dans la ZAC Andromède à proximité de la zone Aéroconstellation, d?architecture innovante, il représente un coût de 29 millions d?euros. Il a été inauguré le 14 septembre par Mme la Rectrice et Martin Malvy, Président du Conseil Régional Midi-Pyrénées.

CONTACTS
Jean-Paul Ginestet - Proviseur
Lycée Saint-Exupéry
Tél : 05 34 36 42 40
Fax : 05 34 36 42 49
E-mail : 0312686B@ac-toulouse.fr

Ouverture d?une formation conduisant au diplôme de Master professionnel SEMiS (Systèmes Embarqués et MicroSystèmes) à l?Université Paul Sabatier

Avec la mise en place du nouveau schéma européen de formation, le LMD (Licence, Master, Doctorat), l?Université Paul Sabatier ouvrira à la rentrée 2005 une formation professionnelle de type IUP (Institut Universitaire Professionnalisé) conduisant, en trois années, à un diplôme de Master professionnel (bac +5) dans le domaine de l?ingénierie des systèmes embarqués. Cette formation a pour vocation d'enseigner tous les aspects de la conception d'un système complexe embarqué, système hétérogène par nature et lui-même embarquant, à terme, des micro-systèmes. Les processus permettant de maîtriser toutes les phases de la vie d?un système sont regroupés au sein de l?Ingénierie Système également enseignée avec l?aide de partenaires industriels. Les SEMiS étant souvent des systèmes distribués, les techniques de simulation prennent aussi une large place dans le développement car elles permettent la validation et la mise au point du système sur des environnements virtuels qui évitent aux concepteurs d'immobiliser des environnements réels très coûteux.

Les diplômés SEMiS sont destinés à des carrières d?ingénieurs, Système, Architectes, A.I.V. (Assemblage, Intégration, Validation), co-développeurs, MEMS (Micro ElectroMecanichal System), etc. La plupart des entreprises de la région Midi-Pyrénées et des laboratoires de recherche sont parties prenantes dans cette formation.

CONTACTS
Mario Paludetto - Directeur
IUP SEMiS
LAAS-CNRS
Tél : 05 61 33 62 60
Fax : 05 61 33 69 36
E-mail : mario@laas.fr
Site : www.laas.fr

Nouvelle formation « Ingénierie de l?Instrumentation, Capteurs et Mesures »
labellisée IUP* vient d’ouvrir en septembre 2004 à l’Université Paul Sabatier.

Cette formation professionnalisante accueille sur dossier des étudiants de niveau Bac+2 et les spécialise jusqu?au niveau Master (Bac+5) dans la maîtrise de l?instrumentation développée et utilisée dans de nombreux secteurs d?activités comme par exemple l?espace, le transport aéronautique et terrestre, l?environnement (air, eau,..).

Les compétences acquises s?exercent dans la conception et la mise au point de dispositifs :

  • Mesures et utilisation des techniques associées : analyses, essais (matériaux, structures, systèmes?)
  • Commande et contrôle de processus : systèmes embarqués, automates, production?
  • Capteurs : aéronautique, automobile, environnement,?

Entreprises ou organismes partenaires de cette formation : ACTIA, AIRBUS, Alpha M.O.S, DGA-CEAT, HUMIREL, LATECOERE, MicroChemical Systems, SIEMENS VDO Automotive.

* IUP: Institut Universitaire Professionnalisé

CONTACTS
Alain Bernès - Professeur
Université Paul Sabatier
Laboratoire Physique des Polymères CIRIMAT UMR 5085
Tél : 05 61 55 64 04
Fax : 05 61 55 62 21
E-mail : bernes@cict.fr
Site : www.ups-tlse.fr

La nouvelle formation "Matériaux pour l'Aéronautique et le Spatial" de l'Ecole des Mines d'Albi-Carmaux

L'EMAC propose depuis la rentrée 2003 une nouvelle option à ses élèves-ingénieurs. Cette option de dernière année, tournée vers les matériaux pour l'aéronautique et le spatial, oriente les élèves, de formation largement généraliste, vers un domaine applicatif nouveau. Cette spécialisation a été pensée pour répondre à des besoins industriels réels maintes fois exprimés, notamment par les entreprises du secteur aérospatial qui développent des partenariats de recherche avec l'école dans le domaine stratégique des matériaux, des structures et des procédés. Elle a été créée en partenariat étroit avec d'autres écoles aéronautiques régionales (SUPAERO, ENSICA) et européenne (CRANFIELD University, Angleterre) et a bénéficié, avant la mise en place définitive des enseignements, des réflexions d'un comité d'orientation et de suivi composés de personnalités du monde aérospatial spécialement sollicitées.

En phase avec les spectaculaires développements actuels d'un secteur industriel de forte tradition régionale mais de dimension européenne et mondiale, la création de cette formation permet à l'école de confirmer à la fois son ancrage dans le tissu local et son ouverture internationale. Les huit élèves de la première promotion ont été diplômés en juin 2004. L'effectif de la seconde promotion, 16 élèves, est en forte croissance et les perspectives de recrutement sont excellentes pour les années à venir. Gageons que cette formation sera également appréciée par les futurs employeurs des ingénieurs de l'Ecole des Mines, les donneurs d'ordre, les fournisseurs et sous-traitants du secteur aérospatial.

CONTACTS
Philippe Lours
Responsable de l’option « Matériaux pour l’Aéronautique et le Spatial »
EMAC
Tél : 05 63 49 30 78
Fax : 05 63 49 32 42
E-mail : Philippe.Lours@enstimac.fr
Site : www.enstimac.fr

ARCTIA : Formation

Pour et avec quelques grandes entreprises partenaires de la région Midi-Pyrénées, ARCTIA, organisme de formation informatique ouvre un « Cursus Métier » "Développeur de logiciel embarqué" pour le 15 mars 2005.
Cette formation s'adresse à un public de salariés d'entreprises souhaitant se reconvertir ou se perfectionner dans le domaine de la programmation de logiciel embarqué ; selon un programme établi en collaboration avec les responsables informatiques de nos partenaires.
Nous proposons une formation s?effectuant en inter-entreprises. Elle se déroulera en « MIX FORMATION » soit en « regroupement présentiel » sur les sites partenaires ou dans notre salle de formation à Labège et partiellement à distance en situation de « téléformation/tutorée » (via le web et notre dispositif de téléformation).
De par la souplesse du mode d'enseignement et la modularité du programme, les participants pourront suivre, selon leur choix, tout ou partie du programme d?environ 350h au total.

CONTACTS
Marie-France Monneja - Directrice
Nina Buchner - Formatrice
ARCTIA
Tél : 05 61 00 14 84
Fax : 05 61 00 14 85
E-mail : nina.buchner@arctia.fr
Site : www.arctia.fr

 

 

Recherche

Le CESR*, acteur régional et européen pour les systèmes embarqués à hautes technologies

Au CESR, avec un support majeur du CNES, nous construisons depuis plus de 30 ans des instrumentations pour les sciences spatiales. Il s'agit de prototypes reconnus au niveau mondial, qui se distinguent par leur sophistication technologique, imposée par des objectifs scientifiques ambitieux. Nous couvrons des domaines variés : de la photonique de haute sensibilité à l'électronique à la picoseconde, à la robotique pour l'étude planétaire in situ, etc. Les opportunités de vol sont fournies, outre le CNES et la NASA, par l'Agence Spatiale Européenne (ESA), qui elle-même vient de lancer son programme "Cosmic Vision 2015-2025". Les systèmes scientifiques développés au CESR et déjà embarqués ont produit d?ores et déjà des retombées industrielles particulièrement intéressantes, par exemple pour l?utilisation de composite aéronautique. Il est beaucoup plus attendu des systèmes liés à la robotique pour l?exploitation planétaire in situ et des systèmes de photodétection embarqués sur des télescopes orbitaux.

* CESR : Centre d?Etude Spatiale des Rayonnements

CONTACTS
Giovanni Bignami - Directeur
CESR/CNRS/UPS
Tél : 05 61 55 66 66
Fax : 05 61 55 86 92
E-mail : giovanni.bignami@cesr.fr
Site : www.cesr.fr

Les nombreuses compétences du CETIM à la disposition des industriels notamment ceux du secteur «Aéronautique et spatial».

Organisme national, voulu et piloté par les industriels de la mécanique, représenté en Midi-Pyrénées.

LE CETIM, AU SERVICE DES PME MÉCANICIENNES MAIS AUSSI PARTENAIRE DE GRANDS GROUPES

La croissance de son activité en transfert de technologie auprès de 6 000 clients pour un montant de 24 M?, en 2003, témoigne de son attractivité. De nombreux donneurs d?ordre et PME-PMI, issus de l?industrie aéronautique et spatiale, ont fait appel au CETIM, durant cette période, pour :

  • Elaborer et mettre en place des processus de validation innovants, adaptés à chaque problématique
    Exemples : contrôle d?étanchéité sur moules d?injection, essais de pression, d?impulsion et d?éclatement sur composants, validation de matériaux (de la conception du banc à la réalisation des essais), validation de produits (essais de vibration, windmilling, fatigue, ?), surveillance d?essais par émission acoustique, caractérisation du comportement de pièces par ultrasons sous forme d?imagerie acoustique (TOFD, B SCAN, C SCAN), contrôle de contrainte par émission acoustique (qualité d?usinage, maintenance prédictive d?outillages,?) etc.
  • Valider des composants et des processus de production
    Exemples : suivi de la production de pièces en matériaux composites par ultrasons, surveillance d?équipements sous pression, contrôle de serrage par ultrasons, suivi de la fatigue et de la corrosion de composants par imagerie ultrasonore, réalisation de capteurs spéciaux, contrôle d?étanchéité par spectrométrie de masse hélium lors d?opérations de montage et d?assemblage, etc.
  • Analyser et constituer une force de proposition
    Exemples : analyse et caractérisation de fissuration, caractérisation vibratoire de machines-outils, caractérisation de perçages sur matériaux spéciaux, amélioration de la productivité, des cycles de fabrication et de la fiabilité des livraisons d?une usine, optimisation de l?utilisation de machines UGV, conseils en usinage à sec, maîtrise de l?endommagement des outils coupants, usinage des matériaux composites, etc.

Le CETIM a fait l?objet d?une présentation dans la lettre de l?ADERMIP - n° 65 - novembre 2003.

CONTACTS
Jean-Michel Darrouzès
Délégué Régional Aquitaine et Midi-Pyrénées
CETIM Délégation Régionale
Tél : 05 59 90 36 30
Fax : 05 59 90 36 35
E-mail : jean-michel.darrouzes@cetim.fr
Site : www.cetim.fr

Activités de recherche du Centre de Physique des Plasmas et de leurs Applications de Toulouse ? CPAT dans les domaines Aéronautique et Espace

Activités récentes :

  • dépôt de couche de cuivre sur matériau composite pour faciliter l?écoulement de charges électriques lors du foudroiement d?un aéronef (Conseil Régional Midi- Pyrénées et différents laboratoires régionaux),
  • étude de l?ablation de matériau par impact de foudre sur un avion (EADS à Suresnes).

Activités en cours :

  • modélisation d?un moteur à propulsion plasma pour le positionnement de satellites. Action qui dure depuis plusieurs années en collaboration avec le CNES et la SNECMA, dans le cadre d?un Groupement de Recherche du CNRS, associant différents laboratoires en France,
  • antennes plasmas pour applications radar en utilisant des décharges capillaires de type lampes fluorescentes (ONERA, Ecole Polytechnique, DGA),
  • claquage et arc électrique dans des panneaux solaires de satellites (ONERA).

Projets :

  • PUMA : caractériser et optimiser les décharges électriques créant un plasma d'air ayant un impact mesurable sur l?aérodynamique de systèmes simples. Les actions recherchées du plasma sur le fluide sont d?une part l?atténuation d?ondes de choc, en régime supersonique ou transsonique et d?autre part la modification des caractéristiques de couches limites sur paroi. Partenaires : CNRS, ONERA et laboratoires universitaires français,
  • Systèmes embarqués lampes-alimentations électroniques (en discussion),
  • Absorption de rayonnement électromagnétique par des plasmas (en discussion).

CONTACTS
Alain Gleizes - Directeur
CPAT/UPS/CNRS
Tél : 05 61 55 84 33
Fax : 05 61 55 86 80
E-mail : alain.gleizes@cpat.ups-tlse.fr
Site : http://cpat.ups-tlse.fr

IRITet systèmes embarqués

L'IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse) effectue des recherches de premier plan dans le domaine des systèmes embarqués plus spécifiquement des réseaux (qualité de service, déterminisme, détermination de latence maximum), des réseaux satellitaires, de l'ordonnancement de tâches, de la modélisation et la validation d'architecture de logiciels temps réel, des architectures de processeurs pour le temps réel et des calculs de temps d'exécution maximum de programmes, de la génération de compilateurs certifiés et de techniques d'optimisation de programmes pour le temps réel.

CONTACTS
Luis Farinas Del Cerro - Directeur
IRIT/UPS/CNRS/INP
Tél : 05 61 55 67 65
Fax : 05 61 55 62 58
E-mail : info@irit.fr
Site : www.irit.fr/recherches/ARCHI/MARCH/

 

 

Equipe Algorithme Parallèles et optimisation

En collaboration avec le Centre Nationale d?Etudes Spatiales (CNES) de Toulouse depuis une dizaine d?années, l?équipe Algorithmes Parallèles et Optimisation (APO) de l?ENSEEIHT*- IRIT* (UMR CNRS 5505) développe des codes de calcul de trajectoires de satellites. A l?origine du regain d?intérêt pour les transferts orbitaux en mécanique spatiale, l?introduction d?une nouvelle génération de moteurs électro-ioniques : la puissance de ceux-ci étant beaucoup plus limitée que celle obtenue par des moteurs chimiques classiques, les questions de minimisation du temps de transfert ou de la consommation se posent. S?appuyant sur la compétence en optimisation et contrôle de l?équipe ? dont l?autre domaine d?étude est l?algèbre linéaire numérique -, plusieurs méthodes ont été développées.

* ENSEEIHT : Ecole Nationale Supérieure d?Electronique, Electrotechnique, Informatique, Hydraulique et Télécommunications.
* IRIT : Institut de Recherche en Informatique de Toulouse

CONTACTS
Joseph Gergaud - Maître de Conférences
ENSEEIHT- IRIT (UMR CNRS 5505)
Tél : 05 61 58 83 18
Fax : 05 61 58 83 06
E-mail : gergaud@enseeiht.fr
Site : www.enseeiht.fr/apo/

Equipe LIIHS - Logiciels Interactifs et Interaction Homme-Système

L'équipe LIIHS de l'IRIT développe des recherches dans le domaine des systèmes interactifs critiques depuis plus de 15 ans.

Dans le cadre de ces recherches, l'équipe LIIHS a développé une notation appelée ICO (Interactive Cooperative Objects) pour la spécification, la vérification et la validation de systèmes interactifs. Cette notation est étayée par un environnement de développement appelé PetShop (http://liihs.irit.fr/petshop) qui permet l'édition, l'analyse et l'exécution des modèles ICOs.
Ces recherches ont été et sont actuellement appliquées à plusieurs domaines tels que les stations de contrôle du trafic aérien dans le cadre de conventions avec le Centre d'Etudes de la Navigation Aérienne, les stations sol de contrôle de satellite dans le cadre d'un projet avec le CNES et la société CS, les cockpits d'avions de chasse dans le cadre d'un projet impliquant la DGA (Délégation Générale pour l'Armement) et la société THALES http://liihs.irit.fr/palanque/Projects.htmlUn domaine d'application très récent de ces recherches concerne les techniques de spécification et de certification d'applications interactives dans les cockpits d'avions civils (A380, A400M, ...) dont la mise en oeuvre doit être conforme à la norme ARINC 661.

CONTACTS
Philippe Palanque - Professeur
Université Paul Sabatier
Tél : 05 61 55 69 65
Fax : 05 61 55 62 58
E-mail : palanque@irit.fr
Site : http://liihs.irit.fr/palanque

Un pas vers une plateforme « Conception Système » ouverte

Le LAAS (Laboratoire d?Analyse et d?Architecture des Systèmes), dans le cadre d?un Projet de Recherche interne intitulé MOCAS (Conception Systèmes et Microsystèmes) a développé, en collaboration avec les partenaires ci-après, un outil de conception amont capable d?interpréter les spécifications d?un produit en un modèle formel basé sur les Réseaux de Pétri et le langage VHDL-AMS. Ce modèle permet par une relation à l?outil TINA (http://www.laas.fr/tina/) une certaine vérification des spécifications et la validation d?une architecture temporisée du système sous la forme de blocs fonctionnels interconnectés.

Ce nouvel outil a pour nom HiLeS Designer. Il est disponible sur le site web http://www.laas.fr/toolsys/hiles.htm.

Les laboratoires ou entreprises intéressés sont invités à en prendre connaissance et à l?utiliser, en n?hésitant pas à solliciter des compléments d?information (J.C. Hamon : jchamon@laas.fr).
Ce nouvel outil a été élaboré en collaboration avec AIRBUS et plusieurs équipes toulousaines au LAAS (Groupes MIS, OLC, ISI, MOGISA) et au LESIA (INSA), dans la perspective de créer progressivement sur Toulouse une plateforme Conception de Produit/Gestion de Projet, où laboratoires, entreprises et centres de formation trouveraient des méthodes et des outils, des supports d?expérimentation, des partenariats d?études et recherches,?
Toute personne intéressée par une telle perspective est invitée à se faire connaître pour rejoindre le Club « TOOLSYS » en cours de formation.

MIS : Microsystèmes et Intégration des Systèmes
OLC : Outils Logiciels pour la Communication
ISI : Ingénierie Système et Intégration
MOGISA : Modélisation, Optimisation et Gestion Intégrée des Systèmes d’Activités
LESIA : Laboratoire d’Etudes des Systèmes Informatiques et Automatiques

CONTACTS
Daniel Estève - Directeur de Recherche
LAAS-CNRS
Tél : 05 61 33 64 03
Fax : 05 61 33 62 08
E-mail : esteve@laas.fr
Site : www.laas.fr

Le LGET développe une nouvelle approche des problèmes de charge électrique dans les diélectriques irradiés en environnement spatial

Le laboratoire de Génie Electrique de Toulouse développe, en collaboration avec le CNES, l'ONERA et le "National Institute for Communication Technology" (NICTJapon), une nouvelle approche des phénomènes d'accumulation de charges électriques dans les diélectriques irradiés par des faisceaux de particules chargées. L'instrumentation développée repose sur une technique électro-acoustique qui permet de déterminer la localisation des charges dans le volume des diélectriques. Elle permettra le suivi de l'implantation des charges et l'étude de leur mouvement ultérieur sous l'effet des champs électriques rayonnés. Ces phénomènes d'accumulation de charges sont responsables de la perte de certaines fonctions électriques et électroniques sur les satellites par phénomène de décharges électrostatiques.

CONTACTS
Christian Laurent - Directeur
LGET/CNRS/UPS
Tél : 05 61 55 67 97
Fax : 05 61 55 64 52
E-mail : secretariat@lget.ups-tlse.fr
Site : www.lget.ups-tlse.fr