ADERMIP
32, rue des Cosmonautes
31400 TOULOUSE
Tél : 05 62 47 49 89
Fax : 05 62 47 49 85
adermip@adermip.com

 Accueil > Services d'informations > Les Dossiers de l'ADERMIP > Quatre questions à Alain Costes...
 

 

Le Triangle "Bio-Info-Nano®Technologies"

Quatre questions à Alain COSTES, Professeur à l'INPT

1 - Vous avez initié le concept du Triangle Bio-Info-Nano® Technologies en novembre 2003, de quoi s'agit-il ? Quel est son intérêt ? Pouvez-vous nous donner des exemples d'applications industrielles ?
C'est au dernier trimestre de l'année 2003 qu'un groupe de six scientifiques (Alain Boudet, Alain Costes, Jean Cros, Christian Joachim, Jean-Claude Laprie et Bernard Meunier) s'est constitué pour mener une réflexion partagée et proposer une approche cohérente des actions à mener pour situer le territoire de Toulouse Midi-Pyrénées comme un centre de compétences (formation, recherche) et de compétitivité (industrie, économie) lisible et visible aux niveaux national européen et mondial dans le domaine de la Convergence des Technologies du XXIème siècle : Biotechnologies, Infotechnologies et Nanotechnologies.

Toutes les analyses internationales mettent en avant la convergence comme moteur principal du développement économique, des innovations technologiques et de la qualité de vie de notre société pour la première moitié du XXIème siècle.

Pour ces analyses que nous partageons, une nouvelle vague d'innovations issues de la convergence de ces trois technologies amènera d'immenses opportunités stratégiques et économiques : naissance de nouvelles entreprises, renforcement d'entreprises existantes soit par croissance soit par diversification des marchés, développement de nouvelles formes d'organisation de la société, nouvelle façon de vivre et de travailler.

Les résultats d'une étude récente de la Commission européenne en date du 12 mai 2004 indiquent que le marché actuel est de l'ordre de 2,5 milliards d'euros et prévoit pour 2010 un marché de plusieurs centaines de milliards d'euros voire mille milliards d'euros. Les grands domaines où se développent et se développeront ces marchés sont sans prétendre à l'exhaustivité : applications médicales, technologies de l'information et de la communication, production et stockage de l'énergie, sciences des matériaux, instrumentation, alimentation, eau et environnement, sécurité...

Nombreux sont ceux qui pensent que ces marchés n'existent pas aujourd'hui : c'est faux. À titre d'exemples de marchés déjà pénétrés on peut citer : les bandages, les valves cardiaques, les peintures anti-rayures, les tissus infroissables et anti-taches, les équipements de sports,...

2 - Vous dîtes que ce Triangle est une chance et un défi pour Toulouse-Midi-Pyrénées : quels sont vos arguments ?
Toulouse Midi-Pyrénées a acquis une place exceptionnelle dans l'aéronautique et l'espace dont le maintien du leadership industriel européen sera de plus en plus lié à l'excellence scientifique et technologique : le Triangle peut et doit y apporter sa pierre. D'ambitieuses opérations sont en cours de développement parmi lesquelles on peut citer le Cancéropôle, l'Institut des Technologies Avancées en sciences du Vivant (ITAV), la Cité des biotechnologies, le pôle systèmes embarqués ; le Triangle constitue un élément majeur de recherche technologique de base qui sera au coeur du développement des produits, procédés et services issus de ces opérations qui sont majeures pour la diversification scientifique et économique de Toulouse Midi-Pyrénées.

En résumé, la chance est de pouvoir construire deux pôles de compétences (formation, recherche) et de compétitivité (Industrie, finances) visibles et lisibles aux niveaux national, européen et mondial : le pôle « aérospatial » et le pôle « convergence Bio-Info-Nano®Technologies » et d'assurer leur complémentarité et leur synergie. Le défi est de convaincre l'ensemble des acteurs concernés universités et écoles d'ingénieurs, laboratoires de recherche, industriels, financiers, collectivités territoriales, Etat, Europe, de la pertinence de cette démarche basée sur l'excellence et la compétitivité dans le cadre d'une politique de site qui sous-entend le courage de faire des choix et de les assumer.

3 - Quelles sont les démarches déjà entreprises concernant ce projet ? Comment voyez-vous sa mise en place ?
Dans une première phase, le groupe des six a mené des réflexions pour partager une prospective et une vision globale de ce qui pouvait être entrepris pour permettre à Toulouse Midi-Pyrénées de bâtir une politique à moyen et long termes sur le périmètre couvert par le Triangle.

La première opération visible a été l'organisation de la journée du 28 novembre 2003 dont l'objectif était de montrer les compétences de Toulouse Midi-Pyrénées en la matière ; cette journée suivie par de l'ordre de 350 personnes a été un très grand succès grâce en particulier aux orateurs qui ont réussi le pari de rendre compréhensibles leurs travaux et résultats et de montrer que des recherches de qualité étaient d'ores et déjà menées sur la convergence, aux industriels qui ont participé à la table ronde finale en montrant tout l'intérêt qu'ils accordaient au Triangle et enfin à l'ADERMIP qui a assuré avec sa compétence habituelle l'organisation de cette journée.

Depuis, de nombreuses opérations de sensibilisation et d'explications ont été menées auprès des acteurs concernés grâce à l'aide du Cercle d'Oc, du Gipi, de la Mélée Numérique, de l'Adermip,... Un point extrêmement important a été l'annonce par le Premier ministre, lors de sa venue à Toulouse le 7 mai pour l'inauguration de l'usine Airbus A 380, de l'aide de l'Etat pour la fondation nationale« InNaBioTech » dont le siège sera à Toulouse. Des contacts ont été pris avec la Commission européenne dans le cadre de la politique des plates-formes technologiques.

Pour ce qui concerne la mise en place, le groupe des six a établi un cahier des charges global représenté par le schéma cidessus.

4 - Quels sont à votre avis les éléments indispensables pour la poursuite et la réussite de ce projet ?
Que les tous les acteurs concernés s'en emparent et le fassent leur dans un objectif de rendre le territoire de Toulouse Midi- Pyrénées toujours plus attractif et d'en assurer un développement scientifique, technologique, économique et sociétal qui soit à la hauteur des ambitions que nous sommes en droit d'avoir. Les potentiels sont importants et diversifiés. A nous de les mutualiser dans le cadre de pôle de compétences et de compétitivité clairement identifiés et visibles au niveau européen.

CONTACT
Alain Costes
Cadre Scientifique
LAAS/CNRS
7, avenue du Colonel Roche
31077 Toulouse Cedex 4
Tél : 05 61 33 62 39
Fax : 05 61 33 64 11
E-mail : costes@laas.fr
Site : www.laas.fr

 

 
 

SYNTHÈSE ET APPLICATIONS DE NANO-OBJETS MAGNÉTIQUES

L'utilisation de précurseurs organométalliques permet la synthèse de nanoparticules magnétiques de fer ou de cobalt et de taille et forme contrôlées. La synthèse se passe en deux étapes. Dans une première étape, la décomposition du précurseur organométallique sous hydrogène en solution permet d'accéder à des particules de petites tailles (1,5 à 5 nm selon les conditions). Ces particules sont sphériques et présentent aux petites tailles des structures originales et un excès d'aimantation comparé au métal massif.

Dans un deuxième temps, la réaction sous hydrogène de ces particules en présence de surfactants permet la coalescence des particules et conduit selon les métaux à des nano-batonnets ou nanofils (cobalt) ou à des nanocubes (fer). Dans le cas du cobalt, les nano-objets sont ferromagnétiques à température ambiante alors que dans le cas du fer les nanocubes monodisperses s'organisent en super-structures (cubes de cubes).

Les applications de ces nano-objets concernent l'enregistrement magnétique et la téléphonie mobile.

Ces recherches sont menées au laboratoire de Chimie de Coordination du CNRS Toulouse en collaboration avec le Laboratoire de Nanophysique Magnétisme et Optoélectronique de l'INSA Toulouse et FREESCALE Toulouse.

CONTACT
Bruno Chaudre
Directeur de Recherche
Laboratoire de Chimie de Coordination
205, route de Narbonne
31077 Toulouse Cedex 4
Tél : 05 61 33 31 81
Fax : 05 61 55 30 03
E-mail : chaudret@lcc.toulouse.fr
Site : www.lcc-toulouse.fr

 

 

POMPE HPLC NANO DÉBIT 2D POUR UNE EXPLORATION FINE DES ÉCHANTILLONS EN PROTÉOMIQUE, GÉNOMIQUE

Alpha MOS élargit sa gamme de produits avec la NanoLC-2D de MDS Sciex pour l'analyse des polypeptides en protéomique et génomique. La NanoLC-2D combine :

  • une pompe à gradient binaire fonctionnant au débit de 500nl/min environ pour une première séparation
  • une pompe 1D avec des débits sans division compris entre 20nl et 1000 nl/mn.

La première étape consiste à isoler la fraction pertinente après séparation sur la première colonne à échange cationique (SCX). Au cours de la seconde étape, l'éluant est dirigé sur la colonne RP alimentée par la pompe nano débit pour une séparation des fragments co-élués (ITAG, .) et des investigations complètes en MSn sur des fractions de faible intensité. Les objectifs sont :

  • détermination structurale et identification d'isomère,
  • caractérisation des phosphopeptides, des glycoprotéines .
  • mise en évidence de toute modification peptidique après pé-séparation d'une fraction sur une colonne (SCX), puis dessalage et/ou concentration avant séparation sur colonne en phase inverse (RP).

Sur une vanne 10 voies sont disposées 2 cartouches alimentées en cadence par la première pompe pour assurer :

  • La collection de la fraction intéressante,
  • La pré-concentration de l'échantillon, donc augmentation de sensibilité de détection,
  • La détection de quantités extrêmement faibles.

Elle s'intègre aux méthodes d'analyse par spectrométrie de masse en communiquant par son logiciel ou par contact de rupture : elle prend en compte les critères décisionnels fournis par le MS.

CONTACTS
Jean-Christophe Misfud - Directeur
Dr Yvonne Henry - Marketing et Ingénieur Commercial en solutions analytiques
Alpha MOS
20 avenue Didier Daurat
31400 Toulouse
Tél : 05 62 47 53 80
Fax : 05 61 54 56 15
E-mail : info@alpha-mos.com
Site : www.alpha-mos.com

 

 
 

AVEC MISSIONBIOSPACE, NANOTIMES ENTRE DANS LE VAISSEAU DU FUTUR.

Nanotimes est partenaire de la Cité de l'Espace pour sa « Mission biospace » en tant qu'expert scientifique pour valider la cohérence des hypothèses futuristes imaginées dans le vaisseau Tsiolkovski.

Dans l'exposition temporaire, les visiteurs découvrent des nanorobots et prennent part à une aventure dont le scénario et les effets spéciaux ont été au préalable confrontés aux technologies actuelles les plus innovantes.

Nanotimes est une jeune pousse spécialisée dans le conseil et l'expertise du domaine des nanosciences et la conception de logiciels associés : l'innovation majeure permet la simulation du comportement de la matière élémentaire (atomes ou molécules) pour apporter aux chercheurs une aide indispensable à l'interprétation et l'analyse de leurs expériences. Les outils de Nanotimes sont spécifiquement conçus pour reproduire les expériences menées à l'échelle nanométrique et nécessitant l'utilisation de microscopes à champ proche (AFM, STM, NFOM). Aujourd'hui uniques au monde, les logiciels propriétaires Nt-Software de Nanotimes vont permettre des sauts de valeur et des gains de temps significatifs, faciliter l'accès à de nouvelles voies de recherche en nanosciences et accélérer la transition vers les nanotechnologies.

CONTACT
Gaston Nicolessi - Gérant
Nanotimes Incubateur Midi-Pyrénées
29 rue Jeanne Marvig
31400 Toulouse
Tél : 08 70 71 98 96
Fax : 05 34 31 68 16
E-mail : gaston.nicolessi@nanotimes-corp.com

 

 

SPIKENET TECHNOLOGY

La société SpikeNet Technology développe et commercialise un logiciel de vision artificielle intégrant une technologie qui s'inspire directement du système visuel humain. Cette technologie, fruit de 15 années de recherche, est capable de fonctionner dans des environnements très complexes et peut détecter très rapidement une multitude de cibles en temps réel.

Les domaines d'application de la technologie SpikeNet sont multiples et concernent entre autres : la gestion du trafic routier (comptage de voiture, estimation de vitesse), l'indexation d'images et de contenus vidéo (détection de logos lors d'événements sportifs), et très prochainement la lecture de plaques minéralogiques, un marché en très forte progression.

CONTACT
Caroline Durand - Responsable Marketing
SpikeNet Technology
SEM Forum d'Entreprises
31250 Revel
Tél : 05 62 16 59 00
E-mail : c.durand@spikenet-technology.com
Site : www.spikenet-technologie.com

 

 
 

EUROPE

L'ALLEMAGNE VA RENFORCER LES APPRENTISSAGES DANS LES DOMAINES DE LA NANOTECHNOLOGIE ET DE LA BIOTECHNOLOGIE

Extrait de Cordis Nouvelles - Mai 2004 -

La ministre allemande de l'éducation et de la recherche, Edelgard Bulmahn, a lancé "l'offensive pour l'apprentissage 2004" de son pays, en indiquant qu'il existait un véritable potentiel pour l'apprentissage dans des secteurs en pleine expansion tels que la technologie microsystèmes, la nanotechnologie et la biotechnologie.

Le gouvernement allemand a l'intention de cibler des régions dans lesquelles la différence entre le nombre de places disponibles en apprentissage et la demande locale est la plus élevée, ainsi que les régions où le nombre d'apprentissages supprimés est supérieur à la moyenne. Mme Bulmahn a souligné l'urgence de la situation en évoquant la demande croissante d'ouvriers et de techniciens qualifiés: "Les experts s'accordent à dire que si aucun effort réel n'est entrepris dans le domaine de la formation, nous serons confrontés à un déficit de 3,5 millions d'ouvriers qualifiés, d'ici à 2015, pour le groupe d'âge de 35 à 45 ans".

Site : www.cordis.lu

ETUDE

LA POSITION DE TOULOUSE/MIDIPYRÉNÉES SUR LES BIO-INFONANO ®TECHNOLOGIES DANS LE 6ÈME PROGRAMME - CADRE DE RECHERCHE ET DE DÉVELOPPEMENT TECHNOLOGIQUE (2002-2006)

Cette étude a été menée dans le cadre de la constitution d'un pôle de compétences et de compétitivité sur le territoire « Toulouse Midi-Pyrénées » dans le domaine de la convergence « Biotechnologies-Infotechno logies-Nanotechnologies ».

Ce document recense les participations des équipes de recherche académiques et industrielles de Toulouse/Midi-Pyrénées au regard des projets acceptés dans le cadre des 1ers appels à propositions du programme spécifique « Intégrer l'Espace Européen de la Recherche » du 6ème PCRD.

59 projets impliquent des équipes de Toulouse/Midi-Pyrénées.

CONTACT
Frédéric THIEVENAZ
Responsable du Service Relations Extérieures et Communication
LAAS-CNRS
7, avenue du Colonel Roche
31077 Toulouse cedex 4
Tél : 05 61 33 64 98
Fax : 05 61 55 35 77
E-mail : thievena@laas.fr
Site : www.laas.fr